11 mai 2010

Monsieur marron


J’ai revu cet homme là, la semaine dernière  pour la deuxième fois. Manière de se remémorer quelle tête on avait. Nous nous étions donné rendez-vous en terrain neutre pour prévenir tous débordements de crème de marron.

Il est arrivé en retard donc j’ai bu avant d’attendre. Logique.
(Je sais je ne devrais pas).

Je vais finir par croire que la ponctualité est une histoire de femmes…

La soirée fut sympa. Et puis…Quelques mots sur notre entrevue de l’année dernière. Presque un an. Et puis rien… ou plutôt si… ses yeux  qui brillent qui me parlent de son désir immédiat. Ses mots à peine chuchotés pour me dire ce que ses mains contenaient comme envies. La description d’une brûlure dans le ventre. Je n’ai pas cédé à son invitation. Il aurait fallu pour cela qu’il me transmette par la peau son envie, qu’il me touche autrement que par des mots,.. J’ai le cœur sec.

 

Depuis nos retrouvailles virtuelles nous nous écrivons en anglais et nous nous parlons français. Je ne sais pas pourquoi mais c’est comme ça.

 

Hier un texto.

Marron – when are you available ?

Ink - Wednesday evening

- Any suggestions?

- No, not yet.

- Ok lets go for le jardin royal 19h30

- It’s going to rain!

- Take your umbrella!!!

 

 

Okkkkaye!

Depuis je chante:

I’m fUckinG in the rain

just fUckinG in the rain

What a glOrius feeling

i’m hAppy Again...

Posté par InkRed_ible à 21:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Monsieur marron

    C'est marrant tous ces hommes de couleurs!!! Hi hi hi

    Posté par Alain, 11 mai 2010 à 22:06 | | Répondre
  • jardin luxuriant

    et l'anglais est tellement moins pompeux pour parler d'amour.

    Posté par choule[bnkr], 16 mai 2010 à 09:51 | | Répondre
  • [...]

    Mouais, ben ça manque d'ink par ici, moij'dis!
    Un beko ma toute belle.
    See ya

    Posté par Ash, 29 juillet 2010 à 13:53 | | Répondre
  • Les deux pieds figés sur la ligne séparant la bienséance et le désir, c'est un des moments que j'adore, tout particulièrement. Blanc, si pure, si profond dans ce jeu.

    Posté par L'inconnu, 13 septembre 2010 à 00:55 | | Répondre
  • Trop long...

    ...

    Posté par Fred, 05 janvier 2011 à 22:50 | | Répondre
Nouveau commentaire